top of page

Il croyait à la puissance de la prière quand il a reçu le soutien de personnes qu’il ne s’attendait

JE N’AI PAS CHOISI DIEU, MAIS DIEU M’A CHOISI (Partie 2)



Choisir d’obéir à Dieu demande force et détermination, car ce monde étincelant essaiera de nous distraire et de nous détourner du chemin qui mène au Royaume de Dieu. Il faut beaucoup de discipline et de conviction pour faire les bonnes choses devant Dieu. Le pasteur Glenzon Andal, un missionnaire des TI, a choisi d’obéir au Seigneur malgré les épreuves qu’il a dû affronter, car il savait dans son cœur que seul Jésus peut le conduire sur le droit chemin. C’est la suite de l’histoire du pasteur Glenzon. Le pasteur Glenzon a voulu démissionner de son travail pour poursuivre des missions. Cependant, sa femme l’a persuadé de ne pas démissionner tout de suite. Puis, après trois mois, il a reçu une instruction du Seigneur qu’il ira en mission et a obtenu une affirmation lorsque son patron lui a donné un cadeau monétaire, même quand il vient de donner sa démission. A cette époque, il avait vraiment besoin d’argent et Dieu l’a fourni. Le pasteur Glenzon et ses amis avaient prévu d’aller en Corée. Comme lui et ses autres amis ont demandé un visa, ils ont été refusés, et cela a rendu le pasteur Glenzon vraiment triste. Il prévoyait d’aller en Corée du Sud en tant que fabricant de tentes pendant trois mois. Il était confus quant à la raison pour laquelle on lui a refusé l’accès et il s’inquiétait aussi de la façon dont il pourrait subvenir aux besoins de sa famille, car il a déjà démissionné de son emploi. Sa femme l’a réconforté et lui a dit que Dieu a des plans bien plus grands, donc il a juste besoin d’être patient. Peu de temps après, il y a eu un court voyage d’exposition en Thaïlande. Le pasteur Glenzon a prié Dieu pour savoir si c’était Sa volonté pour lui d’aller. Si c’était le cas, alors il pourvoirait sûrement à ses besoins. Le pasteur Glenzon s’est reposé sur la souveraineté de Dieu et a continué à prier. Alors Dieu l’affirma par Sa provision. Sa belle-mère lui donna 30,000 pesos! Il a été surpris de recevoir ce montant parce qu’il n’a jamais demandé à personne d’autre que Dieu. Le pasteur Glenzon a vu le pouvoir de la prière et cela l’a rendu plus confiant pour continuer ses missions. Il a réservé son billet et a laissé de l’argent pour sa famille. Il avait seulement 4.000 pesos comme argent de poche quand il est allé en Thaïlande. Il croyait que Dieu le soutiendrait, donc il n’avait qu’à mettre sa foi en Lui. Le pasteur Glenzon a suivi l’instruction de Dieu d’aller en Thaïlande avec son partenaire en Christ, le pasteur John Lee Pamilaran. Il n’a pas encore amené sa femme, mais il lui a déjà donné un passeport pour qu’elle puisse le suivre en Thaïlande. Il avait prévu de rester en Thaïlande pendant trois mois, mais ce n’était pas si facile. C’était très difficile parce qu’il n’avait pas assez d’argent et devait sortir tous les mois pour prolonger son séjour en Thaïlande. Le pasteur Glenzon et le pasteur John sont arrivés en Thaïlande le 1er Octobre 2017. À leur arrivée, ils ont rencontré Marge, qui est une connaissance du pasteur Glenzon. Elle était censée les amener chez le pasteur Gerry, un missionnaire informatique en Thaïlande. Cependant, elle n’a pas pu trouver la place du pasteur Gerry, alors elle les a amenés dans une église baptiste. Plus tard ce jour-là, après le culte, le pasteur a parlé avec eux et on leur a offert un emploi s’ils décidaient de rester. Cependant, le pasteur Glenzon et le pasteur John ont refusé le travail qui leur a été offert car ils cherchaient un ministère à faire partie de la première. Ils sont allés en Thaïlande pour faire des missions et s’il y a une possibilité d’obtenir un emploi, ce serait une bénédiction de Dieu. Ils savaient dans leur cœur que ce n’était pas l’endroit où Dieu les a appelés, alors ils ont remercié les gens qu’ils ont rencontrés et qu’ils ont quittés.

C’est à ce moment-là qu’ils cherchent l’endroit du pasteur Gerry qui vit tout près, ce qu’ils ont heureusement trouvé. Ils ont rencontré et parlé avec le pasteur Gerry. Ils ont découvert qu’à peu près au moment où ils demandaient à aller en Corée du Sud, c’était au même moment où le pasteur Gerry priait pour que les missionnaires les aident à planter l’église. Ils étaient heureux de faire partie du ministère de plantation de l’église. Après un mois, le pasteur Glenzon et le pasteur John ont dû sortir à nouveau, et cela a été coûteux. Mais le Seigneur a utilisé les gens autour d’eux pour les bénir, afin qu’ils puissent quitter la Thaïlande et prolonger un peu plus jusqu’à ce qu’ils puissent obtenir un visa. Comme ils ont continué à rester en Thaïlande, ils ont pu voir qu’il y avait un grand besoin de missionnaires. Il y a tellement de gens pour tendre la main et partager le salut à travers Jésus, car il n’y a que 1.17% de christianisme en Thaïlande. Par conséquent, le Pasteur Glenzon encourage ces aspirants missionnaires à inclure la Thaïlande comme l’un des pays pour lesquels ils prient alors qu’ils envisagent d’aller en mission. L’histoire du pasteur Glenzon ne s’arrête pas là. Dieu continue à l’utiliser alors qu’il abandonnait sa vie à Sa volonté, et il est devenu une bénédiction pour les gens autour de lui. Il est étonnant de voir comment notre Grand Dieu fournit, guide et protège Ses enfants ! Combien notre Seigneur est gracieux et miséricordieux ! Il se souvient toujours de son alliance et il a montré sa grande puissance à son peuple en lui donnant les terres d’autres nations. Tout ce qu’Il fait est juste et bon, et tous Ses commandements sont dignes de confiance ! Psaume 127:2 Il est inutile pour vous de travailler si fort du matin jusqu’à tard dans la nuit, travaillant avec anxiété pour la nourriture à manger; car Dieu donne le repos à ses proches.




(Traduit par: Pasteur Yav Tshishind a Mbav)

3 views0 comments

Comments


bottom of page