top of page

«C’est Dieu seul qui a rendu possible l’impossible»

FAITES UN PAS DE FOI ET NE REGARDEZ PAS CE QUI EST ENTRE VOS MAINS » (Partie 1)



Quand Dieu vous donne une vision ou une direction, priez et ne la laissez pas aller jusqu’à ce que vous la voyiez arriver. Quand Il donne une parole, elle vient avec toute la puissance pour l’accomplir, mais nous devons prier. Il laisse tomber la semence de Sa parole dans nos cœurs jusqu’à ce qu’elle grandisse et porte du fruit. Tout comme lorsque le pasteur Domingo Cipriano a reçu la parole de Dieu, il s’y est accroché, y a cru, et à la fin, il l’a vu arriver. Le pasteur Domingo Cipriano, missionnaire en IT et formateur en IT, est actuellement à Windsor, en Ontario, au Canada, avec sa famille. Son chemin de foi a commencé en 2017 quand il cherchait Dieu pour de nouvelles possibilités, de nouveaux défis, et quelque chose de bien plus grand que ce qu’il fait déjà. C’est alors que Dieu l’a conduit à International Teams Philippines, une organisation d’envoi de mission. Le Pasteur Domingo a été tellement encouragé lorsqu’il a assisté à la bourse IT et a entendu les témoignages de missionnaires IT. Il a même été frappé de plein fouet en entendant le message de Dieu à travers la puissante prédication du Pasteur Gani Sison, Directeur exécutif de IT. Une chose qui était ancrée dans son coeur était les mots : « Faites un pas de foi et ne regardez pas ce qui est entre vos mains ». Il croyait que pour faire l’expérience des miracles extraordinaires de Dieu, il devait avoir foi en Dieu et non dans les ressources dont il dispose. Après la formation Access 1 du Pasteur Domingo en mai 2018, il a décidé de rejoindre la formation Access 2 en Malaisie pendant dix jours. Le pasteur Domingo a appris beaucoup de choses pendant qu’il était en Malaisie. Il a appris des choses sur les missions, la fraternité, la discipline et comment écouter attentivement Dieu. Alors qu’ils montaient vers une montagne de prière, le Seigneur lui a parlé. Dieu lui a montré le pays du Canada pendant qu’il priait. À l’époque, il semblait très impossible d’aller au Canada, mais Dieu a rappelé au pasteur Domingo de ne pas regarder ce qui était entre ses mains, mais de faire un pas dans la foi. Il ne savait pas comment cela arriverait, mais il a mis uniquement sa confiance en Dieu. Vers le mois d’août, le bureau des IT a annoncé le programme Bless Canada. Le cœur du pasteur Domingo a bondi. Il sentit l’excitation dans son cœur et pria pour l’instruction de Dieu. Il n’avait pas l’argent pour aller au Canada et le billet d’avion coûtait environ 50 000 pesos. Il ne savait pas où trouver l’argent, mais il savait où mettre sa confiance – en Dieu. Par conséquent, par sa foi, il s’est inscrit au programme Bless Canada et a fait inscrire son nom parmi ceux qui voulaient faire une mission à court terme au Canada. Le pasteur Domingo et les autres missionnaires de l’informatique ont soumis leurs demandes de visa à l’ambassade du Canada et ont dû attendre le résultat. En novembre 2018, il y a eu une conférence sur IT en Asie de l’Est à Taiwan et le pasteur Domingo voulait y participer. Toutefois, son passeport était toujours à l’ambassade du Canada pour la demande de visa. Il désirait y aller, mais surtout, il voulait savoir si c’était aussi la volonté de Dieu. Dans son coeur, il a prié : « Seigneur, si ma demande de visa est approuvée, cela signifie que je devrais aller à Taiwan. » Sœur Pedma, son épouse, est d’abord allée à Taïwan. À sa grande surprise, elle a vu le pasteur Domingo le lendemain. Il lui a dit ce qui s’était passé et que c’était vraiment la volonté de Dieu et des dispositions pour qu’il rejoigne la conférence à Taiwan. Le jour où Sis Pedma est parti pour Taiwan, le pasteur Domingo a été informé que sa demande de visa a été approuvée! Il a immédiatement récupéré son passeport et a réservé son billet pour Taiwan. Comme il devait réserver le vol le plus tôt possible, il était plus cher que le prix habituel. Il n’avait économisé que 10 000 pesos pour le programme Bless Canada, mais il en a dépensé la majeure partie pour acheter son billet d’avion pour Taïwan, car il croyait que c’était la volonté de Dieu. « Je crois que Dieu fera un chemin, alors j’ai fait un pas de foi », a déclaré le Pasteur Domingo, qui a risqué les 10 000 pesos qu’il avait, et il ne l’a pas regretté. Après la conférence IT à Taiwan, le Pasteur Domingo a été invité par son ami à prêcher dans les deux églises là-bas. Inopinément, il a reçu des cadeaux d’amour qui étaient plus que l’argent qu’il a utilisé comme il est allé à Taiwan. Il a reçu une énorme somme d’argent qu’il a pu utiliser pour aller au Canada! Avec la provision de Dieu, le pasteur Domingo a pu aller au Canada et a fait l’expérience des choses et des miracles qu’il n’aurait jamais pensé qu’ils se seraient produits dans sa vie! C’est vraiment Dieu qui lui a donné la vision et qui l’a faite se réaliser. L’histoire ne s’arrête pas là. . Il y a plus! Alors que le Pasteur Domingo continue d’obéir au Seigneur, lui et sa famille ont reçu les bénédictions à double portion de Dieu ! Ce n’est que le début des voies merveilleuses de Dieu dans la vie du Pasteur Domingo. Seul Dieu peut s’attribuer tout le mérite de toutes les choses qui se sont passées. C’est Dieu seul qui a rendu l’inaccessible accessible. . . l’impossible, possible! Pour débloquer la « double portion » des bénédictions que Dieu a pour vous, il est crucial que vous lui obéissiez. Voulez-vous récolter le meilleur de Dieu ? Voulez-vous le voir bouger dans votre vie comme jamais auparavant ? Alors commencez maintenant à préparer votre cœur à donner tout ce qu’Il vous a demandé. Je suis vraiment convaincu que si vous avez besoin d’une percée miraculeuse dans votre corps, votre relation avec le Seigneur, votre mariage, vos enfants, vos émotions, ou même dans vos finances, alors c’est votre grande occasion d’obéir à Dieu et de recevoir Sa double portion de bénédictions! Deutéronome 16:16 Trois fois par an, tous vos hommes doivent se présenter devant le Seigneur, votre Dieu, au lieu qu’il choisira : à la Fête du pain sans levain, à la Fête des semaines et à la Fête des tabernacles. Personne ne doit apparaître les mains vides devant le Seigneur.




(Traduit par: Pasteur Yav Tshishind a Mbav)


6 views0 comments

Comentarios


bottom of page