top of page

Un couple de sans-abri à Taiwan a prophétisé qu’il y retournera comme missionnaire.

SI C’EST LA VOLONTÉ DE DIEU, C’EST SA FACTURE



« Je n’ai jamais rêvé de devenir missionnaire », a déclaré le Frère Quido Lerio. Il n’a jamais pensé à être missionnaire parce qu’il avait la perspective que les missionnaires ne sont pas aisés. Étant un enfant responsable pour ses parents, il voulait leur donner une vie meilleure en ayant un emploi stable et bien rémunéré. Malgré ce que son grand-père lui a dit, qu’il sera missionnaire un jour ; le frère Quido a ignoré l’idée. Son grand-père était missionnaire et lors d’une de ses prières, il a prédit que frère Quido sera missionnaire. Frère Quido a deux bons amis qui l’ont invité à rejoindre IT Philippines, mais il était réticent, donc il a donné beaucoup d’excuses. Mais quand le Pasteur Gani Sison, Directeur Exécutif IT, est venu à Davao pour la Formation Access 1, le Frère Quido s’est retrouvé à la formation. Il a eu une réunion importante le même jour, mais il a fini par assister à la formation et même son inscription a déjà été payée. Pendant que le Pasteur Gani parlait à la formation, le Frère Quido se rappela soudainement ce que son grand-père avait dit de lui comme missionnaire. Avec cette affirmation, il a finalement décidé d’obtenir un passeport parce qu’il voulait assister à la formation Access 2 à Taïwan. Quelque chose s’est allumé dans son cœur et a commencé à croire pour plus. Il était très encouragé, et il avait hâte de voir les miracles de Dieu dans sa vie. Il s’est souvenu distinctement du moment qui va changer sa vie pour toujours. C’était le 25 novembre 2018, le voyage prévu à Taiwan. De Davao, il avait déjà son billet pour Manille, mais il n’avait pas encore son billet pour Taiwan. Il travaillait au City Tourism de Davao à ce moment-là, mais son salaire a été retardé de sorte qu’il ne pouvait pas réserver son billet pour Taiwan tout de suite. Par conséquent, il a essayé une autre alternative en mettant en gage sa carte ATM à l’une de ses connaissances de confiance; s’attendant à ce qu’il puisse obtenir l’argent avant de partir pour Manille. Mais il a reçu des nouvelles décevantes le jour de son départ pour Manille. Frère Quido n’a pas pu obtenir l’argent qu’il a mis en gage pour son guichet automatique. Sa connaissance n’avait pas le montant qu’il demandait. « Que dois-je faire maintenant? J’ai déjà le billet pour Manille », se dit-il. Puis, il s’est rappelé ce que le pasteur Gani a dit pendant la formation missionnaire : « Ne vous retenez pas, mais envolez-vous comme un aigle! » et «Si c’est la volonté de Dieu, c’est la loi de Dieu». Avec ces encouragements à l’esprit, il a quitté Davao et s’est envolé pour Manille même s’il n’avait pas encore son billet pour Taiwan. « Seigneur, tout dépend de toi maintenant » dit-il en priant. Et Dieu répondit immédiatement à sa prière. Sa tante qui réside à Manille l’a appelé et lui a posé des questions sur son voyage missionnaire et a promis de payer son billet de Manille à Taiwan. Le confrère Quido était si heureux, mais il a aussi pensé : « Et mon billet de retour de Taïwan à Manille? » Puis, à sa grande surprise, son autre tante est entrée en contact avec lui par Facebook Messenger et s’est portée garante pour réserver son billet de retour. Frère Quido était extatique et louait Dieu pour Sa provision. Il n’en a jamais parlé à personne, mais ils ont volontairement offert de l’aider. C’est Dieu qui a touché leur cœur pour aider Frère Quido. « Quand il y a une mission, il y a une provision » le Seigneur lui a parlé. Il était si heureux qu’il a oublié qu’il devrait aussi obtenir de l’argent qu’il utiliserait pour son voyage. Il a essayé de mettre en gage son distributeur avec son cousin, mais la même chose s’est reproduite. À la dernière minute, son cousin lui a dit qu’il n’avait pas l’argent à lui donner. La veille de son vol, il était si inquiet qu’il ne pouvait pas dormir parce qu’il n’avait rien. Il était si anxieux et il a eu les larmes aux yeux en réalisant dans quelle situation il se trouvait. Il n’avait même pas l’argent pour payer la taxe de voyage. Il s’est dit : « Seul un fou irait à Taïwan sans argent. » Le matin de son vol, sa tante l’a contacté et lui a donné 3 000 pesos. Il était si reconnaissant, mais à l’aéroport, après avoir payé la taxe de voyage, il lui restait environ 1300 pesos. Littéralement, ce ne sera pas suffisant si vous prévoyez d’aller dans d’autres pays pendant 10 jours. Mais frère Quido a appris beaucoup de choses sur la fidélité de Dieu au cours des dernières semaines, et il a intégré dans son cœur et son esprit de ne plus s’inquiéter parce que Dieu pourvoira à ses besoins. Il avait raison. Quand il était à Taiwan, il n’avait pas de problèmes avec quoi manger et où rester. Dieu a pourvu à ses besoins, et il a même reçu des dons monétaires des gens. En raison de l’incroyable provision de Dieu pour lui, il a décidé d’être une bénédiction pour les autres. À la fin de la formation, il sortait dans les rues de Taïwan, il voyait des sans-abri et leur donnait à manger. Le couple de sans-abri était si reconnaissant pour son bon cœur et, en signe de gratitude, ils lui ont donné une perle et lui ont dit : « Nous nous reverrons un jour et je reverrai cette perle. » Mais c’était comme un message de Dieu que frère Quido reviendra sûrement comme missionnaire apportant la Parole de Dieu au peuple de Taiwan. Quand il est retourné dans sa ville natale, il a eu un témoignage étonnant à partager avec d’autres sur la façon dont Dieu lui a fourni pendant son voyage. Les 1 300 pesos qu’il avait étaient plus que suffisants. Tout ce dont il avait besoin était Dieu. Il est également devenu clair qu’il était appelé à être missionnaire et qu’en ce moment il travaille dans le bureau informatique, et il rejoint tous les événements internationaux de l’informatique et a été dans d’autres pays. Il sait qu’il peut compter sur Dieu qui ne change jamais. Louange au Seigneur qui est fidèle hier, aujourd’hui et pour toujours! Hébreux 13:8 Jésus-Christ est le même hier et aujourd’hui et pour toujours.




(Traduit par: Pasteur Yav Tshishind a Mbav)

4 views0 comments

Комментарии


bottom of page