top of page

Rien à craindre quand nous entrons dans l'inconnu car Dieu a ouvert.

FAITES LE PREMIER PAS DE L’OBÉISSANCE, ET DIEU PRENDRA SOIN DU RESTE » (Partie 2)



Alors que l’histoire de sœur Adora Mendoza se poursuit, nous avons pu voir comment le Seigneur utilise son peuple pour être une bénédiction pour les autres et qu’une fois qu’Il nous a appelés, Il pourvoira à nos besoins. Par conséquent, il n’y a rien à craindre quand nous entrons dans l’inconnu parce qu’Il nous a déjà ouvert la voie.

Une autre expérience remarquable qu’elle a eu en Malaisie a été au cours de la première journée de la conférence. Lorsqu’ils sont arrivés au centre commercial où se trouve le lieu, ils ont demandé à certains locaux quel était l’endroit précis. C’était très déroutant à ce moment-là parce que chaque personne à qui ils posaient la question répétait qu’ils devaient traverser la rue, mais les applications de localisation sur leur téléphone montrent le contraire. Depuis toutes les personnes qu’ils ont demandé ont continué à leur dire que le lieu n’est pas situé à l’intérieur du centre commercial, ils sont sortis sous la chaleur torride. Sœur Adora et son mari ont senti qu’ils se perdaient lorsqu’ils se sont soudainement croisés avec des Philippins qui sont aussi des missionnaires des IT. Les autres IT missionnaires ont été perdus et certains d’entre eux sont âgés. Comme ils n’avaient pas de carte SIM et de service de connexion Internet, ils n’avaient aucun moyen de se rendre au lieu et ont beaucoup marché pour le chercher. En rencontrant Sis Adora, ils essaient tous de trouver leur chemin vers le lieu, pour découvrir que Sis Adora et son mari étaient déjà au bon endroit, qui était le centre commercial où ils étaient. Mais Dieu les a conduits vers les IT missionnaires perdus pour les aider à trouver leur chemin vers le lieu. Sœur Adora a vu que Dieu a un but quant à la raison pour laquelle ils ont dû quitter le bon endroit en premier lieu. Il ne les a pas laissés se perdre, mais Il les a conduits à aider les autres pendant qu’ils étaient dans un pays étranger.

En retournant au lieu, ils ont adoré le Seigneur, et ils ont été bénis de cette expérience. Le lendemain, alors qu’ils marchaient le long de la baie, ils ont rencontré une Philippine qui était restée trop longtemps parce qu’elle n’avait pas d’autre choix que de rester en Malaisie. Comme ils ont appris à la connaître, ils ont eu la chance de servir et de prier pour elle et ils espéraient la rencontrer à nouveau un jour comme ils sont retournés en Malaisie. Ils ont également prié que les choses fonctionneraient bien pour elle.. Au cours de leur voyage, Sœur Adora et son mari ont été tellement accablés par la façon dont Dieu subvenait à leurs besoins. Même si leur argent ne suffisait pas, Dieu ne les a jamais laissés mourir de faim. En fait, il y avait de la nourriture abondante, et ils ont pu visiter d’autres endroits aussi.

Sœur Adora a voulu souligner que lorsque Dieu vous appelle à partir même si vos ressources ne sont pas suffisantes, Dieu est plus que suffisant et c’est tout ce que vous avez à retenir. Il est le seul Dieu qui peut vous donner des choses débordantes à cause de Son amour pour nous.

Ses pensées ne sont pas nos pensées, faisons confiance au Dieu qui se soucie même des détails mineurs ou des incidents dans nos vies car Il sait toujours ce qui est le mieux pour nous. Il est celui sur lequel nous pouvons compter et Il ne nous laissera jamais perdre notre chemin, surtout en poursuivant le chemin vers Son cœur. Nous t’aimons, Père !

Esaïe 55:9 "Comme les cieux sont plus élevés que la terre, mes voies sont plus hautes que tes voies et mes pensées que tes pensées.




(Traduit par: Pasteur Yav Tshishind a Mbav)

4 views0 comments
bottom of page