top of page

Pas de travail, pas de soutien fixe mais elle n’a jamais rien manqué dans la mission.

« DIEU ME SUFFIT »



Après sa mission de longue date en Indonésie, sœur Cristee « Pat » Marcelino cherchait une autre occasion de poursuivre ses missions sous la direction du Seigneur. Elle a été l’une des pionnières missionnaires de l’équipe internationale des Philippines. Elle a passé près de neuf ans en Indonésie, mais elle a dû retourner aux Philippines. Alors qu’elle était aux Philippines, elle cherchait le prochain plan du Seigneur dans sa vie. Le Directeur exécutif d'IT, le Pasteur Gani Sison, a parlé du besoin de missionnaires au Cambodge. Alors que sœur Pat écoutait le défi lancé par le pasteur Gani à tous les missionnaires des IT qui devaient être envoyés au Cambodge, elle a ressenti le fardeau d’y aller. Elle a signé pour aller au Cambodge, mais elle manquait de ressources. Quand elle est retournée aux Philippines, elle n’avait pas de travail et dépendait entièrement de Dieu. Sœur Pat pria sincèrement le Seigneur de lui faire savoir la prochaine étape et de subvenir à ses besoins. À sa grande surprise, l’ancien partisan de leur équipe lorsqu’ils étaient en Indonésie a envoyé de l’argent pour eux, même s’ils ne sont plus sur le terrain de la mission. Les fonds ont été accumulés et sœur Pat a pu acheter son billet pour le Cambodge. Quand elle est arrivée au Cambodge, elle avait son propre logement, et c’était incroyable que chaque mois elle avait l’argent pour payer son loyer. Elle n’avait pas de travail, mais elle recevait des dollars américains qui lui étaient envoyés et elle n’était pas curieuse du tout d’où cela venait, car elle sait que son Père du Ciel est celui qui la soutient pendant qu’elle était au Cambodge. Elle était tellement reconnaissante à Dieu qu’Il est toujours à ses côtés et l’aide. Sœur Pat faisait du bénévolat dans les villages et enseignait l’anglais aux gens du coin et établissait des relations avec eux, ce qu’elle fait depuis un an. Elle assiste également Sœur Fhem, une IT missionnaire, qui enseigne aux étudiants cambodgiens à la maison de mission dont elle est responsable. Sœur Pat se rappelait les fois où, même si elle n’avait pas beaucoup d’argent, elle aurait quand même de l’argent et partagerait ses bénédictions avec les autres missionnaires. Tout ce qu’elle sait, c’est que Dieu est plus que suffisant pour elle, donc elle ne s’inquiète pas de son avenir. Parce que nous sommes les enfants de Dieu, nous pouvons être sûrs qu’Il nous donnera la sagesse. Parce qu’Il nous donne la sagesse, nous pouvons être sûrs que nous aurons un avenir et de l’espérance. Quand nous avons la sagesse de Dieu, nous n’avons pas besoin de craindre l’avenir. Plutôt, nous pouvons faire confiance à Dieu avec nos vies car Il sait toutes choses. Quel privilège d’être appelés les enfants du Dieu qui sait toutes choses, qui possède toutes choses et qui est omnipotent! Tu es grand, Seigneur, puissant en puissance ! Jérémie 29:11 Car je connais les plans que j’ai pour vous, déclare le Seigneur, des plans pour le bien et non pour le mal, pour vous donner un avenir et une espérance.




(Traduit par: Pasteur Yav Tshishind a Mbav)

3 views0 comments
bottom of page