top of page

Nul ne peut arrêter Sa volonté dans sa vie-pas même l’ambassade du Japon!

« IL Y A UN MIRACLE DANS NOTRE OBÉISSANCE »



La foi retrouvée de sœur Edna Judy Lumasac n’a duré que six mois lorsqu’on lui a diagnostiqué un cancer. Cependant, à travers cette épreuve, sa foi a été renforcée. Le médecin lui a dit qu’elle devait subir une intervention chirurgicale pour enlever son utérus, mais Soeur Judy était réticente à le faire. Elle est le soutien de famille, alors si elle se fait opérer, elle ne pourra pas travailler. Par conséquent, elle était perplexe. Il était gravé dans son esprit que le cancer égale la mort. Elle était terrifiée de mourir mais elle ne voulait pas subir l’opération. Elle a pleuré et pleuré dans sa chambre jusqu’à ce qu’elle ait un moment de clarté et a cherché sa Bible. Alors qu’elle ouvrait sa Bible, Dieu lui parlait à travers les Psaumes 116:1-5. Il dit :

«J’aime le Seigneur, car il a entendu ma voix; il a entendu mon cri de miséricorde; parce qu’il a tourné son oreille vers moi, je l’invoquerai aussi longtemps que je vivrai. Les cordes de la mort m’empêtraient, l’angoisse de la tombe venait sur moi ; j’étais submergé par la détresse et le chagrin. Alors j’ai invoqué le nom du Seigneur : « Seigneur, sauve-moi ! » Le Seigneur est gracieux et juste ; notre Dieu est plein de compassion. »

Le verset était si opportun et si précis qu’il parlait de ce que ressent Soeur Judy, de sa situation et de ce dont elle avait le plus besoin à ce moment-là. Elle a pleuré plus après avoir lu ce verset parce qu’elle sait dans son cœur que Dieu lui parlait. Elle s’est rendu compte que lorsqu’elle participait à des études bibliques, la plupart des sujets qu’elle entendait concernaient la guérison. Elle a entendu les histoires de ceux qui avaient la lèpre qui ont été guéris, la femme qui saignait pendant 12 ans a été guérie, et l’aveugle a pu voir à nouveau. Toutes ces histoires avaient un facteur commun, croyaient-ils tous. Leur foi les a réunies. Par conséquent, Soeur Judy a tout donné à Dieu et a dit : «Seigneur, je crois que tu me guériras comme tu les as guéris». Elle a demandé un deuxième avis, mais le résultat était toujours positif. Mais encore une fois, elle a demandé un troisième avis, et malheureusement, il est encore positif. Elle a décidé d’obtenir un quatrième avis et miraculeusement il est devenu négatif! Alléluia! Louange à Dieu! Soeur Judy savait dans son cœur que c’était Dieu qui l’avait guérie. Le Seigneur a de plus grands projets dans sa vie, et elle sera utilisée puissamment comme elle obéit à l’appel de Dieu.

C’est en Décembre 2012 que Soeur Judy a eu une vision de rêve très vivante. Dans son rêve, elle était sur une jeepney, un véhicule public philippin, et elle était avec son amie. En regardant par la fenêtre, elle a vu différents types d’aliments asiatiques, puis pendant que la jeepney faisait un tour, elle a vu « senbei » qui sont des biscuits de riz japonais. Par conséquent, elle a vu des légumes et d’énormes choux et du pain. Finalement, il y a eu un changement dans le paysage et les gens avec qui elle était. Elle était avec les gens qu’elle rencontrait au Japon. Ils étaient dans un grand bâtiment, et ils ont rencontré quelqu’un de célèbre bien que Soeur Judy était la seule qui ne l’a pas reconnu. Ils sont tous allés dans une pièce, et c’était magnifique et il y avait plusieurs drapeaux dessus. Quand elle est partie, le rêve s’est terminé. Soeur Judy savait que ce n’était pas un rêve ordinaire et il y avait une grande anticipation quant au moment où il se réaliserait.

Sis Judy s’est jointe à Access 1 Training in International Teams Philippines, une organisation d’envoi missionnaire. Après la formation, les nouveaux membres des TI sont tenus de participer à un voyage d’exposition à l’étranger. Comme la conférence internationale devait se tenir à l’étranger, Sis Judy s’est inscrite pour en apprendre davantage sur les missions internationales. Après la conférence, elle s’est également rendue au Cambodge et au Vietnam pour explorer et en apprendre davantage sur d’autres cultures. Lorsqu’elle est retournée aux Philippines, elle savait dans son coeur qu’après le Vietnam et le Cambodge, elle irait au Japon. « Je le sais tout simplement. » Sœur Judy se souvient. En 2011, lorsqu’elle a essayé d’aller au Japon, sa demande de visa a été refusée et on lui a dit qu’elle n’avait pas le droit d’aller au Japon en tant que touriste. Mais après son voyage au Vietnam puis au Cambodge selon sa vision de rêve, sa prochaine destination serait le Japon. Alors qu’elle regardait par la fenêtre d’un autobus dans lequel elle se trouvait, elle a vu un avion et a remarqué qu’elle se rendrait au Japon.

Bientôt, Sis Judy s’est envolée pour le Japon! C’était le moment parfait pour Dieu et personne ne peut arrêter Sa volonté dans la vie de Sis Judy. [...] pas même l’ambassade du Japon! Dieu garde toujours Sa parole et nous pouvons avoir confiance qu’Il sera toujours fidèle! Quel Dieu merveilleux nous servons!

Elle a commencé à accomplir sa mission au Japon selon les instructions du Seigneur. Dans l’église à laquelle elle assistait, il y a un « ministère du Japon éveillé ». Elle et ses amis partageaient l’Évangile à l’intérieur de la salle communautaire dans le cadre de leur ministère. Par conséquent, une idée lui est venue à l’esprit, et elle a suggéré pourquoi ne pas le faire à l’extérieur, là où il y a beaucoup de passants. Elle est allée à l’hôtel de ville et a parlé avec le ministère du Tourisme pour obtenir la permission. Les jeunes jouent dans les gares, alors Sis Judy a demandé s’ils pouvaient aussi chanter et encourager les gens dans les rues. Soeur Judy a choisi une date et a rempli des formulaires. Elle l’a apporté à son pasteur et c’est là qu’ils ont commencé leur évangélisation de rue. Ils partageaient quelques mots d’espoir avant de commencer à chanter des chansons chrétiennes. Elle et ses amis étaient dans la rue et ont pu rencontrer différents types de personnes. Leur dur labeur a porté ses fruits et ils ont pu récolter les fruits des semences de foi qu’ils ont semées. Certains Japonais se sont connectés à l’église et ils continuent à augmenter leur foi en Dieu. En effet, Dieu travaille de différentes façons!

Depuis cinq ans, Sis Judy enseigne l’anglais dans l’église qu’on appelle le ministère « Harvest English Academy ». Elle n’est pas enseignante de profession, mais elle est enseignante de cœur, et c’était effectivement un grand don de Dieu. Elle continue à semer des graines de foi aux autres, et elle croit qu’en son temps parfait, il y aura une grande moisson à récolter.

Sœur Judy est actuellement au Japon pour faire le travail de Dieu. Elle se souvient du moment où elle et sa fille sont arrivées au Japon pour la première fois. L’appartement dans lequel ils logeaient était vide et ils n’avaient qu’un cuiseur à riz, leurs bagages et quelques autres choses de base. Mais ils avaient aussi la Parole de Dieu. Le verset Matthieu 6:33 est réel dans la vie de Soeur Judy. Alors qu’elle cherche le Seigneur en premier, tout ce dont ils avaient besoin leur a été fourni. « Nous nous concentrons simplement sur la recherche de Lui en premier et c’est tout. Et à cause de la bonté de Dieu, toutes ces choses nous seront ajoutées. Priorisons ce qui devrait être prioritaire et nous pouvons toujours voir qu’il y a un miracle dans notre obéissance », a commenté Soeur Judy

Dieu promet de répondre à nos besoins. Il connaît tous nos besoins, avant même que nous puissions le lui demander. Il est bon et gracieux de nous fournir tout ce dont nous avons besoin afin que nous puissions vivre une vie pour Sa gloire et Son plaisir. N’est-il pas étonnant que Dieu, qui règne sur toute la terre, s’occupe de nos besoins ?


Psaume 84:11.

Car l’Éternel Dieu est un soleil et un bouclier; l’Éternel accorde la faveur et l’honneur. Il ne retient aucune bonne chose de ceux qui marchent droitement.




(Traduit par: Pasteur Yav Tshishind a Mbav)

8 views0 comments

コメント


bottom of page