top of page

"Ne reculez pas quand Dieu défie votre foi . . . cela vous rendrait plus forts que jamais."

IL N’Y A RIEN À PERDRE, MAIS QUELQUE CHOSE À GAGNER AVEC DIEU (Partie 1)



L'évêque William Auguis, l’un des missionnaires des IT et formateur en IT, a fait l’expérience de choses étonnantes alors qu’il acceptait la grande commission. Ce n’était pas une décision instantanée, mais c’était la meilleure décision qu’il ait jamais prise. Il vient de la province de Bohol et a cinq filles. Il n’a pas vécu une vie confortable, cependant, quand Dieu l’a amené à faire partie d’Équipes internationales Philippines, une organisation d’envoi de mission, son désir de missions est devenu énorme et ses compétences de leadership ont été développées. Mgr William a commencé à croire qu’il y a quelque chose de plus grand que Dieu veut qu’il fasse et expérimente. Pendant vingt ans, l'évêque William a dirigé une église et a été tellement souligné sur la façon de faire croître le ministère de l’église. Il a commencé à se sentir épuisé et il cherchait quelque chose d’autre à faire pour augmenter son niveau de foi. L’évêque William était pasteur d’une église à Silang, Cavite quand une de ses connaissances l’a invité à se joindre à l’IT Philippines. Il a assisté aux bourses de mission des IT Philippines et son cœur s’est ouvert à l’idée d’explorer le monde des missions. Il s’est joint à la formation, mais il n’a pas été en mesure de s’inscrire au voyage d’exposition à la mission dans d’autres pays. Il avait déjà une idée des missions, mais sa foi lui manquait encore. Il pensait que ce serait cher et comme il n’est pas riche, il ne pouvait pas aller dans d’autres pays. Puis un jour, Dieu lui a parlé par l’intermédiaire du Pasteur Gani Sison, Directeur exécutif de IT. « Evêque, tu devrais prendre l’avion maintenant ! » a parlé le Pasteur Gani. C’était l’élan dont Mgr William avait besoin. Par conséquent, il a décidé de faire un acte de foi et de partir. Bien que cela lui ait pris deux ans, il croyait que le premier pas qu’il ferait ouvrirait toutes les possibilités que Dieu lui réserve. Il n’y a rien à perdre, mais quelque chose à gagner avec Dieu. Comme il s’est joint au voyage d’exposition en Malaisie, la foi de l’évêque William a commencé à monter. Il était si béni par les miracles qu’il avait éprouvés, en particulier sur la façon dont Dieu a pourvu à ses besoins. Cela a renforcé sa foi, et il continue à s’élever haut. Il n’avait pas les ressources, mais c’était Dieu qui a pourvu à toutes les choses dont il avait besoin. Après son voyage en Malaisie, il a continué à visiter d’autres pays asiatiques. Dieu lui a permis d’aller au Cambodge, en Thaïlande, au Vietnam, à Hong Kong, en Corée du Sud et au Japon. Ce fut vraiment une expérience incroyable pour lui car il savait que c’était tout ce que Dieu faisait ! Il n’avait rien à se vanter parce qu’il n’avait pas les ressources qui lui permettaient de voyager, mais il peut se vanter du Dieu qu’il sert ! Le Dieu qui connaît les désirs de son cœur et qui est toujours présent dans tous ses voyages de mission. Non seulement Mgr William fut béni, mais aussi les lieux et les personnes qu’il desservait lors de ses voyages de mission. L’histoire ne s’arrête pas là. Alors que Mgr William défie sa foi, d’autres événements étonnants se sont produits dans sa vie. Rien ne peut l’empêcher d’avancer vers le dessein de Dieu, ni même les épreuves, ni sa situation financière ne pourraient l’empêcher.


N’ayez pas peur lorsque vous faites face à des difficultés également. Lorsque votre foi est contestée, c’est un peu comme un os qui est brisé. Il peut blesser et il peut être dangereux. Mais si elle est correctement et guéri, avec le temps, cet os est beaucoup plus fort que celui qui n’a jamais été blessé. Presque tout le monde fait parfois face à des périodes d’essai et de test. De Élie aux douze disciples qui ont marché avec Jésus, les pages des Écritures sont pleines d’hommes et de femmes dont la foi a été éprouvée. Cependant, si vous restez dans votre zone de confort, vous allez manquer beaucoup de choses. Vous savez que vous pouvez Lui faire confiance, alors prenez Sa main alors qu’Il mène votre vie pour accomplir votre but. Et alors que nous grandissons dans notre compréhension de la bonté écrasante de Dieu, nous Lui obéirons de tout notre cœur. Puissiez-vous être animés par l’amour inconditionnel de votre Père céleste alors que Sa nature parfaite vous est révélée de manière plus grande, plus transformatrice.. 1 Pierre 2:9.

«Mais vous êtes une race choisie, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple pour sa propre possession, afin que vous puissiez proclamer les excellences de celui qui vous a appelés hors des ténèbres dans sa lumière merveilleuse. Autrefois, vous n’étiez pas un peuple, mais maintenant, vous êtes le peuple de Dieu; autrefois, vous n’aviez pas reçu la miséricorde, mais maintenant, vous avez reçu la miséricorde ».



(Traduit par: Pasteur Yav Tshishind a Mbav)

1 view0 comments
bottom of page