top of page

Mon cœur me dit "aller" mais mon esprit crie "non".

PRENEZ VOTRE CROIX ET SUIVEZ-MOI (Partie 1)



Les gens sont toujours inquiets pour leur avenir. Ils ont tant de mal à mettre de l’argent de côté, à s’accrocher à leur carrière et à s’efforcer d’assurer leur avenir. Mais que faire si Dieu vous demande de quitter ce qui est confortable et s’aventurer à l’inconnu? Seriez-vous prêt à le suivre et de quitter tout? Qu’en est-il s’il vous demande de prendre votre croix et de le suivre? Seriez-vous prêt à prendre le mile supplémentaire pour le suivre? Sœur Gigie Osorio Caraan, une des missionnaires de l’IT, a dû prendre une grande décision dans sa vie car Dieu lui a demandé de suivre sa volonté dans sa vie. Mais comme le Seigneur a révélé ses plans, elle pouvait voir que le Seigneur était avec elle à chaque pas du chemin, il lui a donné le courage, malgré la difficulté, de prendre sa croix et de le suivre.


Sœur Gigie était enseignante dans une école publique, et son travail lui permet de s’occuper de ses élèves, mais elle avait l’impression de manquer quelque chose. Témoin de la vie de sa sœur, qui est l’une des missionnaires des IT, Sœur Gigie espérait pouvoir aller dans d’autres pays aussi, même si ce n’était qu’une fois. Elle a signé pour l’Access 1 Training of International Teams Philippines, une organisation d’envoi de mission. Au cours de la formation, elle entendit la voix immobile de Dieu : « Je veux que tu sois missionnaire ». Elle hésitait au début parce que si elle devient missionnaire, cela signifie qu’elle doit quitter ce qui était confortable et aller à différents endroits et rencontrer toutes sortes de gens.

Après la formation Access 1, il y a un voyage d’exposition dans d’autres pays. Sœur Gigie a gardé l’esprit ouvert sur ce que Dieu a dit et a essayé de faire un court voyage missionnaire. Toutefois, l’immigration lui a refusé à deux reprises lorsqu’elle a tenté d’aller à l’étranger. Un an plus tard, elle a finalement pu rejoindre la Conférence de l’ITP à Macao et Hong Kong. Quand elle était là, elle a vu qu’il y avait un grand besoin pour le peuple de Dieu de partager l’évangile.


Elle est retournée aux Philippines après la conférence et est retournée au travail. Mais quelque chose remuait dans son cœur et elle était profondément troublée. C’était comme si elle ne vivait pas la vie que Dieu l’a appelée. Quelques mois plus tard, elle s’est blessée au bras, alors elle a pris une pause dans l’enseignement. Elle est allée se reposer au Cambodge, mais elle a commencé à aider au ministère et à enseigner à des enfants. Elle a également eu la chance de partager l’évangile avec certains des enfants là-bas. Certains d’entre eux ont accepté Jésus, mais d’autres pas. C’est alors que Soeur Gigie a pleuré, et son fardeau de partager la parole de Dieu est devenu plus grand.


Plus tard dans la nuit, elle a fait un rêve. Dans son rêve, elle a vu qu’elle entre dans différents pays et le dernier pays dans lequel elle est entrée a l’hiver. Elle s’est réveillée de son rêve et s’est sentie excitée car Dieu lui a montré quelque chose au-delà de ses attentes.


Lorsqu’elle est retournée aux Philippines, elle a continué d’enseigner, mais de temps à autre, elle prenait une pause et se joignait à des missions à court terme. Elle est allée au Japon et l’a beaucoup aimé. Il a l’hiver, alors elle a pensé que c’est peut-être l’endroit que Dieu a montré dans son rêve. Mais ce n’était pas parce qu’elle voyageait aussi dans différents pays avant d’aller à sa dernière destination. Après un court voyage au Japon, Sis Gigie est retournée aux Philippines. Lorsqu’elle a assisté à la bourse IT, on a annoncé que le programme Bless Europe était ouvert. La Pasteur Gani Sison, Directrice exécutive de IT, lui a demandé si elle souhaitait s’inscrire à un voyage missionnaire en Europe. Sœur Gigie a répondu qu’elle n’a que 2 000 pesos, alors il est peu probable qu’elle puisse se joindre à elle. Le pasteur Gani l’a encouragée à « nous voulons que les gens vous aiment ». Dans les Équipes Internationales des Philippines, les missionnaires apprennent à marcher par la foi, de sorte que moins vous en avez, plus vous comptez sur le miracle de Dieu et les provisions. Aller en Europe coûte très cher et Sis Gigie n’est pas aisée, mais Dieu a subvenu à ses besoins et elle était prête à aller en Europe. C’était au-delà de ses attentes et tout s’est bien passé. Elle est arrivée en Europe et a voyagé dans différents pays. Elle s’est rendue en Albanie, en Italie, à Rome, aux Pays-Bas, en Belgique, en France et en Espagne. Pendant son séjour en Europe, le Seigneur lui a dit : « Mon enfant, voudrais-tu partir pour une mission à long terme ? » à laquelle sœur Gigie a répondu : « Oui, mais j’aimerais y aller avec ma famille. » Après son voyage le plus inoubliable en Europe, elle est retournée aux Philippines. Elle est retournée au travail et le Seigneur lui a dit de sortir de sa zone de confort, qui est son travail. Après tout, elle a fait l’expérience et les paroles que Dieu lui a dites, Soeur Gigie a décidé de quitter son emploi. Son patron l’a dissuadée de démissionner, mais le fardeau de Gigie était trop lourd pour qu’elle l’ignore. Le Seigneur était sur le point de révéler le pays dans lequel la foi de Sis Gigie serait testée et renforcée.


L’histoire ne s’arrête pas là. Comme Soeur Gigie continue à suivre les instructions de Dieu, elle verrait comment Dieu prépare son chemin, mais elle a aussi dû faire face à quelques défis.


Nous ne connaissons peut-être pas tout le monde autour de nous, mais nous savons qui nous précède – Dieu. Elle nous donne la paix parce que Dieu nous donne la juste perspective que, quelle que soit notre situation, nous pouvons compter pleinement sur Lui. Il est le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob qui a tenu toutes les promesses qu’il a faites avec eux – le Dieu qui est digne de toute louange !



Esaïe 26:3

Vous garderez en parfaite paix ceux dont les esprits sont inébranlables parce qu’ils ont confiance en vous.




(Traduit par: Pasteur Yav Tshishind a Mbav)

5 views0 comments

Commentaires


bottom of page