top of page

"Lorsque vous êtes au plus bas, il n’y a pas d’autre moyen que de monter."

VOTRE PÈRE SAIT DE QUOI VOUS AVEZ BESOIN AVANT DE LUI DEMANDER (Partie 1)



Si vous êtes coincé dans une ornière et votre vie ne va pas comme vous le souhaitez, ne perdez pas espoir que votre percée est juste au coin de la rue. Dieu a une percée pour vous qui changerait le cours de votre vie en avant et assure que les choses ne seront plus jamais les mêmes pour vous.

Sœur Badette Bagalso, une IT missionnaire qui est actuellement basée au Vietnam a partagé qu’elle était à son point le plus bas dans la vie, puis une fois qu’elle a tout rendu à Dieu, elle a commencé à voir ce que Dieu lui réserve.


C’est en février 2015 qu’elle a été invitée par sa tante, le pasteur Nelia, à se joindre à l’Access 1 Training of International Teams Philippines, une organisation d’envoi missionnaire. Sœur Badette voulait participer, mais elle n’avait pas l’argent pour payer les frais d’inscription. Son salaire a été retardé, alors elle n’avait aucun moyen de payer, mais elle n’en a parlé à personne. A son insu, le Pasteur Nelia l’a déjà payé et elle lui a dit de suivre la formation. Alors que Sœur Badette écoutait la prédication du Pasteur Gani Sison, Directeur exécutif de l’IT, elle a été tellement encouragée à aller en mission et a affirmé dans son cœur qu’elle pouvait aussi y aller. « Lorsque vous êtes à votre plus bas, cela signifie que la seule façon est la hausse. » Ces mots ont laissé une grande impression sur son coeur.

« L’entraînement a été une bénédiction pour moi parce que je me sentais vraiment si bas que j’ai entendu ces mots et je sais que je volerai bientôt. » Sœur Badette se souvient. Son désespoir se transforma en excitation. Sœur Badette avait hâte de se joindre à la mission au Cambodge en octobre de la même année. Cependant, elle n’avait pas d’argent pour réserver son billet et ses frais de déplacement.

Sa tante, le pasteur Nelia, était censée partir en voyage parrainé en Europe. Cependant, son visa a été refusé. Malgré ce qui s’est passé, le pasteur Nelia n’était pas triste du tout. Le parrain du pasteur Nelia pensait qu’elle était attristée par la nouvelle, alors il lui a donné 50000 pesos pour lui remonter le moral. Que 50.000 pesos serait suffisant pour que deux personnes se rendent au Cambodge. Le pasteur Nelia a dit à Sis Badette qu’elle paierait son billet et ses frais. Sœur Badette ne pouvait pas le croire. Tout allait bien pour elle.


Les stagiaires qui devaient participer au voyage d’exposition au Cambodge devaient partir le 13 octobre. La veille, Sœur Badette a obtenu le remplacement de son passeport perdu, a réservé son billet et a reçu son salaire de son travail. Cependant, elle a dû laisser la majeure partie de l’argent à ses enfants. Sœur Badette n’avait que 20 $ pour aller au Cambodge. Lorsqu’elle et sa tante sont arrivées au Cambodge, elles ont rencontré les autres missionnaires des TI qui y servent. Après quelques jours, le pasteur Nelia a dû retourner aux Philippines laissant Sis Badette seule. Le pasteur Nelia lui a laissé seulement 20 $. L’argent total de Sœur Badette n’était que de 40 $, mais elle décida de préparer un délicieux repas pour les autres missionnaires. Depuis qu’elle a dépensé de l’argent pour acheter de la nourriture, il ne lui restait plus assez d’argent. Mais Dieu fournit. Chaque fois qu’elle était à court d’argent, elle recevait de l’argent par l’intermédiaire de certaines personnes que Dieu utilisait jusqu’à ce qu’elle obtienne un emploi de professeur d’anglais dans l’une des écoles du Cambodge. Sœur Badette a aussi prié pour un vélo qu’elle peut utiliser pour aller travailler. Comme elle l’a dit à Donna, une des missionnaires de l’informatique, la prière de Sis Badette a été exaucée. Avant l’arrivée de Sis Badette au Cambodge, Donna a cessé d’utiliser son vélo parce qu’elle en avait un mauvais souvenir. Quand Donna a su que Soeur Badette en avait besoin, elle lui a prêté. "C’était ces petits détails et événements où je pouvais voir que Dieu avait tout préparé avant même que je Lui dise" a commenté Sœur Badette. Ce n’est que le début de la façon dont Dieu a montré ce qu’Il pouvait faire dans la vie de Sœur Badette. Comme vous continuez à lire son histoire, vous seriez étonné par la souveraineté de Dieu sur les choses! N’est-il pas merveilleux de savoir que Dieu veut que nous parlions avec Lui et que nous lui disions nos besoins ? Nous avons tous besoin de passer plus de temps dans la prière ! Parce que Dieu connaît toutes choses, y compris nos besoins d’heure en heure, nous pouvons être sûrs qu’Il prendra soin de nous. Nous sommes bénis de servir le Dieu omniscient qui connaît nos besoins avant même de les demander. Grand est notre Seigneur, et abondant en puissance; Sa compréhension est au-delà de la mesure!

Matthieu 6:8 Ne soyez pas comme eux, car votre Père sait ce dont vous avez besoin avant de lui demander.




(Traduit par: Pasteur Yav Tshishind a Mbav)

6 views0 comments

Comments


bottom of page