top of page

« La foi c'est prendre un risque, allez de l’avant, et obtenez la bénédiction de Dieu. »

JE N’AI PAS CHOISI DIEU, MAIS DIEU M’A CHOISI (Partie 3)



Dieu voit notre commencement et notre fin d’un seul coup. Il est celui qui a planifié tous nos jours et par conséquent il sait ce qui est le mieux pour nous – tout le temps. Le pasteur Glenzon Andal, un missionnaire des IT, a vu comment Dieu se préparait pour son avenir alors qu’Il l’appelait à faire des missions. Le pasteur Glenzon s’est spécialisé dans l’éducation, une matière qu’il n’aimait pas, mais il l’a prise juste pour obtenir un diplôme à l’époque. Peu savait-il que Dieu a un but quant à la raison pour laquelle il a étudié l’éducation. En accomplissant des missions, le pasteur Glenzon a obtenu un emploi d’enseignant dans deux écoles en Thaïlande. Il ne s’attendait pas à enseigner, et c’était une bénédiction inattendue. Il a obtenu un visa et un revenu stable. Bien que ce fut difficile au début à cause de la distance entre les deux écoles encore par la grâce de Dieu, il a réussi à y travailler. Le pasteur Glenzon continue également à travailler dans l’église. Lui et le pasteur John peignaient l’église depuis deux mois. Deux semaines plus tard, après avoir fini de peindre, il y a eu un conflit d’intérêts entre la famille du propriétaire, de sorte qu’ils ont dû déménager. Ils ont gardé l’esprit ouvert et pensé que leur travail dans le Seigneur n’est pas en vain. Comme ils ont trouvé un nouvel endroit pour le culte d’adoration, Dieu les a vraiment bénis, et l’église est devenue prospère jusqu’à ce jour. En effet, leurs efforts n’ont pas été vains. Même s’ils ont rencontré quelques échecs au début, cela a renforcé leur foi. C’est aussi un grand encouragement pour eux de voir les gens venir au Seigneur à travers cette église chrétienne. Le monde s’est arrêté quand la pandémie s’est produite, cependant, le pasteur Glenzon et sa famille ont vu que Dieu est toujours en contrôle. Lorsque la COVID-19 a éclaté en Thaïlande, le pasteur Glenzon et son épouse ont vu comment Dieu se déplace dans leur vie pendant la pandémie. Son épouse a donné naissance à leur enfant le 1 mars, et c’était la dernière journée de son travail à l’école parce que le confinement a été mis en œuvre. Sa femme a dû subir une césarienne qui a coûté très cher. La situation semblait écrasante. Ils vivent à l’étranger et leur source de revenu a été réduite en raison des circonstances. Le pasteur Glenzon a économisé de l’argent, mais ce ne sera pas suffisant pour répondre à leurs besoins puisqu’il n’y avait aucune assurance quant au moment où le confinement serait levé. Cependant, ils ont fait confiance à Dieu et ont expérimenté un autre miracle. Ils ont vu comment Dieu a bougé, de 31.000 bahts, ils n’ont eu à payer 22.000 bahts pour la facture d’hôpital de sa femme. Par conséquent, ils avaient de l’argent supplémentaire à utiliser pendant le confinement pendant cinq mois que le pasteur Glenzon a cessé de travailler. Ils ont pu acheter leurs besoins et n’ont rien manqué pendant le confinement. Dieu est vraiment magnifique! Il connaît leurs besoins et s’assure qu’ils ne manqueront de rien. Les bénédictions de Dieu ne se sont pas arrêtées là. Dieu a accordé son désir d’étudier dans une école biblique quand une occasion d’étudier l’évangile lui a ouvert ses portes. Il serait ordonné en décembre et c’est grâce à Dieu de lui avoir donné la chance d’élargir ses connaissances pour que Dieu puisse l’utiliser dans des choses bien plus grandes. Il se rappelait avoir commencé à partir de zéro, mais il a vu que tous leurs besoins étaient fournis par Dieu. Ils recevraient des bénédictions des personnes les moins attendues que Dieu utilisait.


Le pasteur Glenzon se souvient toujours des choses qu’il a entendues de la part du pasteur Gani Sison, directeur exécutif de la IT. « La foi signifie prendre un risque. « Vous n’obtiendrez pas les bénédictions de Dieu si vous n’allez pas de l’avant », cite le pasteur Glenzon. « La Thaïlande est une « terre promise » pour le pasteur Glenzon et sa famille. Il désire aussi aller en Australie, et il croit que lorsque le Seigneur le veut, ils pourront y aller un jour. Il croit que le Seigneur connaît son cœur, c’est pourquoi il lui fait confiance avec ses rêves. Il continue à servir le Seigneur en Thaïlande et croit que le Seigneur continue à travailler en lui et à travers lui. Le soi-disant voyage de trois mois à court terme en Thaïlande est devenu trois ans et compte. Seul le Seigneur sait combien de temps le pasteur Glenzon va servir en Thaïlande, mais il est heureux de servir fidèlement et d’obéir au Seigneur. Le Seigneur a de bien plus grands projets dans la vie du Pasteur Glenzon. Il est le Dieu qui l’a choisi, et il est béni que parmi tous les gens dans le monde entier, l’œil de Dieu était sur lui. Il a juré de servir le Seigneur et de Le louer tous les jours de sa vie. Car comme les cieux sont élevés au-dessus de la terre, si grande est sa miséricorde et sa bonté envers ceux qui le craignent avec respect et adoration. Prenez Dieu à Sa parole aujourd’hui. Sa parole est vraie, et Il a promis qu’Il nous donnera tout ce dont nous aurions jamais besoin pour la vie.

Jean 15:16 Vous ne m’avez pas choisi, mais je vous ai choisi et nommé pour que vous puissiez aller porter des fruits — des fruits qui dureront — et que tout ce que vous demanderez en mon nom, le Père vous le donnera.



(Traduit par: Pasteur Yav Tshishind a Mbav)

3 views0 comments

Комментарии


bottom of page