top of page

J’ai échoué cent fois mais tout a changé quand Dieu est apparu dans ma vie !

LES RÊVES DEVIENNENT RÉALITÉ



Sœur Monaliza "Liz" Marquez est l’une des missionnaires des IT de l’île Vierge britannique. Avant que sa foi en Christ ne commence, elle a admis qu’elle était matérialiste et ambitieuse dans le passé. Elle n’a pas grandi dans une famille aisée, donc elle voulait avoir tout le confort de la vie. Elle ne savait pas que Dieu a un meilleur plan dans sa vie. Quand elle était à Manille, sa résidence était juste à côté du bureau informatique de Makati City, mais elle ne s’intéressait pas du tout à ce qui se passait dans la communauté tous les jeudis aux Philippines. Elle ne se concentrait que sur une seule chose, et c’est de changer son destin en allant à l’étranger et en gagnant beaucoup d’argent. Elle rêvait que si elle était riche, elle ferait le tour du monde, alors elle a fait tout ce qu’elle pouvait pour réaliser ce rêve. Parce qu’elle voulait travailler à l’étranger, elle a fait une demande, mais n’a pas obtenu de passeport. Elle a fait de son mieux pour trouver un moyen d’aller dans d’autres pays, mais elle n’a pas pu obtenir une pause. Tous ses efforts ont été gaspillés jusqu’à ce que son foyer a été déplacé. Elle a commencé à aller dans une église chrétienne et a trouvé sa foi en Dieu. Elle est également devenue active dans le ministère des enfants comme l’un des enseignants de l’école du dimanche. Comme elle se concentrait sur le ministère des enfants, elle a oublié son rêve d’aller dans d’autres pays. Le pasteur Edgar, un pasteur qu’elle connaît, a continué à l’inviter à assister à la bourse de jeudi de ITeams Philippines ; mais elle n’était pas intéressée du tout car elle était bien faire le ministère des enfants. Un jour, elle a reçu un appel téléphonique du Pasteur Edgar qui était à la Mission Fellowship IT du jeudi. Il a passé le téléphone au Pasteur Gani Sison, le Directeur Exécutif de l’IT, pour parler avec Sœur Liz. Le pasteur Gani Sison l’a invitée à la communion missionnaire et par politesse elle a dit qu’elle le fera. Mais elle ne s’est pas présentée à l’événement de la fraternité. Cela fait un an qu’elle s’est perdue à l’endroit où elle vivait. C’était assez mystérieux qu’elle se perde parce qu’elle vit dans ce quartier depuis des années. Elle s’est étonnamment retrouvée devant la porte du bureau de l’ITP. Ils tenaient alors leur bourse. Elle est entrée, s’est assise derrière et a écouté. Quelque chose remuait son cœur en écoutant le message et en observant ce qui se passait. Après cela, elle a commencé à assister régulièrement à la bourse et elle s’est rappelé son rêve de voyager dans d’autres pays. Elle était si excitée en écoutant la prédication du pasteur Gani sur les missions mondiales. Elle se rend compte que lorsqu’elle s’est perdue et s’est retrouvée dans des équipes internationales, ce n’est pas par accident. Elle savait dans son cœur qu’il était orchestré par le ciel et qu’elle est maintenant conduite à son rêve. Sœur Liz s’est inscrite à la formation Access Mission et tout s’est bien passé. Ensuite, il y a un voyage de mission à court terme pour lui permettre de devenir membre à part entière de l’ITP. Elle voulait se rendre au plus proche voyage d’exposition prévu au Cambodge, mais elle n’avait pas de passeport. Elle s’est dépêchée de se rendre au ministère des Affaires étrangères à Lucena City et, à sa grande joie, elle a été la seule personne à demander un passeport là-bas. Elle n’a eu aucun problème et a obtenu son passeport tout de suite sans tracas. Ce fut une expérience très différente qu’elle eut dès la première fois qu’elle en demanda une, car à ce moment-là la faveur de Dieu était sur elle. Quelques semaines plus tard, elle s’est rendue au Cambodge et y a servi avec les autres missionnaires de l’informatique. Cependant, elle a crié de tout son cœur à Dieu : « Ce n’est pas l’endroit que je voulais, mais si vous voulez que je reste ici pour une mission à long terme, permettez-moi de revenir à la maison et de régler certaines questions personnelles aux Philippines. » Peu de temps après, elle a pu rentrer chez elle et rester quelques mois aux Philippines alors qu’elle réglait ses affaires personnelles avant de quitter à nouveau le pays. Alors qu’elle était encore aux Philippines, elle s’est intéressée à la Corée du Sud et au Japon, mais pour une raison quelconque, elle ne pouvait aller dans aucun de ces pays. « J’étais toujours fier et je n’étais pas à 100 % à bord en mission », a déclaré Sœur Liz lorsqu’elle s’est penchée sur les raisons pour lesquelles ses plans ne se réalisaient pas. Pendant toute l’année 2016, elle est simplement restée aux Philippines, et elle n’a pu se rendre dans aucun pays. Elle avait prévu d’aller au Japon à la fin de l’année 2016 mais elle s’est blessée au pied, alors elle est restée derrière. Il semble que toutes les portes se referment sur elle. C’était un temps de dépendance envers Dieu. Seul Dieu peut lui ouvrir la porte des opportunités, elle a donc besoin d’apprendre à avoir entièrement confiance en Dieu et non dans sa propre compréhension. Au début de l’année 2017, les équipes internationales ont présenté un programme de mission pour les missionnaires intéressés à servir au Royaume-Uni. Sœur Liz s’est inscrite pour aller au Royaume-Uni en tant que missionnaire. Elle était si excitée qu’elle voulait partir tout de suite, mais Dieu lui enseignait aussi la patience. Dieu développait son caractère, donc elle ne sera pas facilement influencée une fois qu’elle sera de retour à la mission. Elle a demandé un visa, mais son paiement ne passera pas. Cela faisait deux mois et elle ne pouvait pas prendre rendez-vous à l’ambassade britannique parce que son paiement n’était pas accepté. Elle a commencé à se sentir frustrée et embarrassée parce qu’elle avait déjà dit aux gens qu’elle y allait, et elle a même acheté des vêtements d’hiver. Un jour, vers trois heures du matin, elle se réveilla et pria Dieu avec ferveur. Elle sentait qu’elle était accrochée à un très mince brin d’espoir, et elle était sur le point de le perdre. Elle a commencé à adorer et à gémir dans la prière. Peu de temps après, elle a décidé d’essayer à nouveau sa carte pour une dernière fois si le paiement devait passer, et étonnamment, il a fait! Sœur Liz était si heureuse d’avoir pu faire ce progrès après deux mois. Maintenant, c’est au Seigneur de lui garantir ce très insaisissable et très difficile à acquérir -- un visa britannique En attendant le résultat de son visa, elle voyait toujours le drapeau du Royaume-Uni. C’était comme s’il la suivait partout où elle allait. Puis vint le jour qu’elle attendait. Avant d’entrer dans l’ambassade britannique, elle pria et espéra que son visa serait approuvé. Elle a vu des papiers dans son passeport et a pensé que c’était une lettre de rejet. Elle s’est sentie abattue, mais, à sa grande surprise, lorsqu’elle a ouvert son passeport, on lui a simplement retourné des documents inutiles. Elle a obtenu un visa britannique! Elle pouvait enfin respirer, se sentait si soulagée, et débordait de joie et d’excitation. Sa blessure au pied n’a pas été complètement guérie, mais elle a réussi à réaliser ses projets de voyage et a fini par se rendre au Royaume-Uni. C’était un rêve devenu réalité ! Elle a rejoint les autres missionnaires de l’informatique au Pays de Galles, tous débordant de joie et de gratitude envers le Seigneur pour une bénédiction et une faveur si étonnantes ! Là, elle a rencontré un pasteur qui a remarqué qu’elle boitait. Par la puissance du Saint-Esprit à travers la prière du pasteur, Sœur Liz a été guérie. Elle ne sentait plus aucune douleur dans ses pieds. Elle a reçu la guérison complète de Dieu, et cela l’a rendue plus déterminée à faire l’œuvre de Dieu. Quelques mois plus tard, elle a déménagé aux îles Vierges britanniques, et elle y a rencontré son petit ami et ils se sont mariés plus tard. Les rêves de Soeur Liz se sont réalisés. Elle a pu voyager dans le monde entier. Elle voulait se marier dans un pays étranger et elle a toujours voulu visiter l’endroit où les « Pirates des Caraïbes » étaient tournés, son film préféré. Tous ces rêves ont été réalisés, tout cela parce qu’elle a entièrement fait confiance aux voies de Dieu et au timing. Jusqu’à présent, sœur Liz reste sur l’île Vierge britannique avec son mari et continue d’obéir à la volonté de Dieu dans sa vie. Elle a appris que Dieu ne gaspillera pas ses talents et son temps. Par conséquent, tout ce que vous désirez dans la foi, vous devez le dire, le déclarer et cela se produira en son temps. La louange va à Dieu qui a la responsabilité de notre salut et de notre perfection et qui, ayant commencé la bonne œuvre, continuera avec elle jusqu’à son achèvement et sa perfection. Il nous aime tellement qu’il nous châtie pour nous mettre en conformité avec l’image de son Fils parfait, Jésus-Christ, afin que nous puissions être unifiés avec notre Père céleste, et notre Sauveur, dans la paisible Famille de Dieu. Romains 5:3-5 Non seulement ainsi, mais nous nous glorifions aussi dans nos souffrances, parce que nous savons que la souffrance produit la persévérance, la persévérance, le caractère, et le caractère, l’espérance. Et l’espérance ne nous fait pas honte, parce que l’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit, qui nous a été donné.





(Traduit par: Pasteur Yav Tshishind a Mbav)

8 views0 comments

Comments


bottom of page