top of page

« Il ne s’agissait pas de combien de tempts de prière, mais de la volonté de Dieu dans votre vie. »

« ATTENDEZ-VOUS À DE GRANDES CHOSES DE DIEU, TENTEZ DE GRANDES CHOSES DE DIEU » (Partie 1)



Sœur Marifi « Maffe » Lagan Bilugan et sœur Mariss Lacson se sont croisées dans les premiers jours de leur vie, car le Seigneur avait de plus grands projets pour les deux. Elles font actuellement l’œuvre de Dieu à Macao et les expériences qu’elles ont avec le Seigneur les ont rendues très passionnées à poursuivre le Christ dans leur vie et à s’assurer que d’autres l’auraient connu, car ils croient dans leurs cœurs que la puissance de Dieu et le salut de l’humanité ne viendraient que de Jésus.

Sis Maffe et Sis Mariss étaient toutes deux des étudiantes de l’Institut missionnaire philippin. Sœur Maffe connaissait le Frère Larry Helera, un missionnaire des IT qui les avait invitées à rejoindre les Équipes Internationales des Philippines, une organisation d’envoi missionnaire. Ils se sont joints au voyage d’exposition de la mission en Chine avec les autres étudiants missionnaires et le frère Larry pour la toute première fois. Ils ont pu aller dans différentes parties de la Chine grâce à l’aide de Dieu et ils ont connu des miracles. Cependant, comme Sis Maffe et Sis Mariss étudiaient encore à l’école biblique, elles ont dû retourner aux Philippines pour terminer leurs études. Pendant ce temps, Raquel, l’interprète portugais - chinois qu’ils ont rencontré lors de leur premier voyage à Macao, les invite à retourner à Macao alors qu’elle prie pour que les missionnaires viennent à Macao.

Après avoir obtenu leur diplôme, elles ont reçu l’appel de Dieu qu’elles doivent aller à Macao. Cependant, elles désiraient aller au Japon où elles travaillaient avant d’entrer à l’école biblique. Quelqu’un a également offert de payer leurs billets d’avion et a reçu une offre d’emploi à temps partiel au Japon. Cependant, « Est-ce vraiment la volonté de Dieu pour nous? » Alors qu’à Macao, elles n’avaient pas d’argent pour acheter leurs billets d’avion, pas d’offres d’emploi, pas de sécurité sur ce qui allait se passer. Puis on leur rappela de s’attendre à de grandes choses de Dieu et de tenter de grandes choses pour Dieu.

Elles continuaient à prier, à contempler et à peser leurs options. Elles ont prié pendant des années pour le Japon alors que Macao n’a été placé dans leurs cœurs que pendant quelques mois par le Seigneur. Elles prient pour le Japon depuis 13 ans et cela leur a finalement ouvert une opportunité, alors qu’elles ne prient que depuis quelques mois pour Macao. Mais elles étaient prêts à tenter de grandes choses pour Dieu si elles allaient à Macao. Elles ont également obtenu une confirmation de Dieu qui se trouve dans Actes 16:9-10. « Pendant la nuit, Paul a eu la vision d’un homme de Macédoine qui se tenait debout et le suppliait : « Viens en Macédoine et aide-nous. » Après que Paul eut vu la vision, nous nous préparâmes immédiatement à partir pour la Macédoine, concluant que Dieu nous avait appelés à leur prêcher l’Évangile. » Et il apparut à Soeur Maffe, qu’elles avaient prié longtemps pour aller au Japon, mais ce n’est pas l’endroit que Dieu voulait qu’elles aillent. Mais le Seigneur les a dirigés vers le droit chemin, qui est d’aller à Macao. Tout comme Paul, quand il a eu la vision d’aller en Macédoine. « Il ne s’agissait pas de savoir depuis combien de temps vous avez prié pour quelque chose, mais de la volonté de Dieu dans votre vie », a commenté Sœur Maffe. Elles se sont décidés et se sont rendus à la volonté de Dieu et ont abandonné l’idée d’aller au Japon et poursuivi en allant à Macao. Mais ce n’était pas facile.

Elles ont rencontré des difficultés alors qu’elles se préparaient d'aller à Macao. Premièrement, les gens ont douté de leur décision parce que cela n’avait pas de sens. Aller au Japon serait beaucoup plus logique aux yeux des gens. Deuxièmement, elles n’avaient pas les finances. Il n’y avait aucune sécurité quant à ce qui allait leur arriver. En plus de cela, certaines personnes autour d’eux les décourageaient de partir. Ce fut une grande lutte pour eux, mais par la grâce de Dieu, Il leur permit d’aller à Macao. Même si elles devaient vendre certaines de leurs affaires, Sis Maffe et Sis Mariss étaient prêtes à le faire juste pour suivre la volonté de Dieu dans leurs vies. En raison de leur obéissance, Dieu a pourvu à leurs besoins de tant de façons. Quand elles sont allés pour la première fois à Macao, elles ont rencontré une Portugaise - une Chinoise nommée Raquel qui était leur interprète. Elle est devenue leur amie et leur partenaire au ministère. Elle les a beaucoup aidés avec les nombreuses choses dont elles avaient besoin. Avec son aide, elles ont obtenu des visas missionnaires en 2005.

Elles étaient étonnées de voir comment Dieu subvenait à tous leurs besoins. Une fois, pendant qu’elles réfléchissaient, ellels ont découvert que le nom complet de Raquel est Lydia Raquel. En regardant en arrière, elles ont réalisé le même incident trouvé dans le livre des Actes 16:14-15. C’était la suite du verset que Dieu a donné à Soeur Maffe quand elle cherchait la confirmation de Dieu sur s’ils étaient appelés à aller à Macao. « L’une de celles qui écoutaient était une femme de la ville de Thyatira qui s’appelait Lydia, une marchande de tissus violets. Elle adorait Dieu. Le Seigneur a ouvert son cœur pour répondre au message de Paul. Quand elle et les membres de sa famille ont été baptisés, elle nous a invités chez elle. « Si vous me considérez comme croyant au Seigneur, dit-elle, venez chez moi. » Et elle nous a convaincus. »

Tout comme dans l’histoire, Dieu a utilisé Raquel pour les aider avec les choses dont elle avaient besoin, et Dieu merci, Il a répondu à leurs prières, et la famille de Raquel a été sauvé! « Merci à Dieu pour toutes les personnes qui prient, qui nous encouragent et qui nous soutiennent ! » font remarquer Sis Mariss et Sis Maffe. C’est incroyable comment Dieu a orchestré ces détails. Nous ne le voyons peut-être pas tout de suite, mais c’est en effet Dieu qui a tout planifié, des moindres détails aux plus importants. Nous servons un Dieu qui se soucie même des moindres préoccupations que nous avons et il est le seul qui peut écrire une belle histoire de nos vies! Louanges à Celui qui nous sauve par Son sang! Digne est Son nom, et toute la création se lève pour déclarer Ses merveilles! À suivre. . . 2 Corinthiens 2:14 "Mais grâce à Dieu, qui nous conduit toujours au triomphe dans le Christ, et manifeste à travers nous l’arôme doux de la connaissance de Lui en tout lieu."




(Traduit par: Pasteur Yav Tshishind a Mbav)

5 views0 comments

Comments


bottom of page