top of page

En retard, on ne lui a pas permis de prendre le vol, mais après l'adoration, on lui a permis.

IT ÉTAIT UNE DÉCISION AVANT LA PROVISION » (3e partie de « Où votre foi peut-elle vous amener? » et Il l'aimait pour ce que je suis)



Après que le pasteur Manny a trouvé sa nouvelle vie en Christ, il s’est pleinement engagé à être utilisé par Dieu n’importe où et n’importe quand. En tant que missionnaire des IT, sa foi a été à nouveau mise à l’épreuve lorsqu’il est allé dans d’autres pays avec des fonds insuffisants. Mais il a appris de ses expériences précédentes que Dieu peut le sauver dans n’importe quelle situation dans laquelle il pourrait être. Avec cette idée en tête, il est devenu très courageux.

Le filleul du pasteur Manny avait prévu de prêcher à Hong Kong. Donc, quand son filleul lui a demandé de l’accompagner pour y aller, il a accepté d’y aller même s’il n’avait pas d’argent. Il avait aussi une autre raison de vouloir aller à Hong Kong. Sa petite amie, qui plus tard est devenue sa femme, travaillait à Hong Kong donc il voulait la voir. Il avait plus de raisons d’y aller, mais le problème était qu’il n’avait pas d’argent du tout. Il a décidé d’y aller indépendamment de sa situation financière. « C’était une décision avant provision » a cité le pasteur Manny. Il a prié et prié jusqu’à ce qu’il voit une vision de Dieu. Dans sa vision, Dieu laissait tomber des papiers en forme de rectangle qui ressemblaient à des billets de dollars américains. Le doute n’avait pas de place dans son cœur, alors il a revendiqué la vision qu’il a vue. Le pasteur Manny a prié à nouveau, car il savait que Dieu est toujours à l’écoute. Alors qu’il priait, il vit une autre vision. Il a vu que les billets en dollars américains tombaient du ciel, mais cette fois, c’était tellement rapide et il y avait plus de billets que dans la première vision qu’il a vue. Chaque jour, il déclarait et réclamait les visions qu’il voyait parce qu’il faisait entièrement confiance à Dieu.

Lui et son filleul ont convenu de la date à laquelle ils devaient aller à Hong Kong. Comme la date prévue est juste autour du coin, le pasteur Manny n’avait toujours pas de billet d’avion, mais il était si sûr qu’il irait à Hong Kong depuis que Dieu lui a donné une vision. Il n’a jamais cessé de prier et de croire qu’il pouvait y aller.

Quelques jours avant son départ, il a reçu un courriel. Comme il a vérifié le courriel, il y avait un billet joint avec ses détails complets. Le billet d’avion a été réservé à son nom et à la date et à l’heure exactes du départ convenu avec son filleul. Il était curieux de savoir de qui il venait, alors il a appelé le numéro de la hotline de l’agence de voyage qui a envoyé le courriel. Pendant qu’il s’informait sur qui avait acheté le billet, l’agent de voyage lui a dit qu’il ne savait pas comment le billet avait été réservé au nom du pasteur Manny. Il était impossible que son filleul ait réservé son billet parce qu’il ne lui avait pas parlé de sa situation. Il savait aussi que son filleul n’avait pas assez d’argent. Le pasteur Manny était si heureux et louait Dieu pour ce merveilleux miracle !

Cependant, il avait un autre obstacle à franchir avant de pouvoir partir. Il avait le billet, mais il n’avait pas l’argent pour payer la taxe de voyage. C’était vers 3h du matin, quand Dieu l’a réveillé. Le pasteur Manny a commencé à faire ses valises : « Seigneur, je n’ai pas assez d’argent », il a lâché en mettant ses affaires dans son sac. Il n’avait que le billet d’autobus pour se rendre à l’aéroport et c’est tout. Il n’avait toujours pas d’argent pour payer la taxe de voyage. Le pasteur Manny priait et criait à Dieu : « Seigneur, je vais aller à l’aéroport et à Hong Kong ». Ce matin-là, son filleul l’a appelé et lui a dit qu’il ne pouvait pas y aller parce qu’il n’avait pas d’argent pour ce voyage. « Croyez-vous que nous pourrions aller à Hong Kong? Si vous le croyez, rendez-vous à l’aéroport cinq heures avant notre vol », a dit le pasteur Manny à son filleul. Le pasteur Manny était plein d’espoir que Dieu fera un chemin. Il n’avait pas d’argent, mais il encourageait son filleul à poursuivre leur vol vers Hong Kong.

Maintenant que le pasteur Manny avait l’argent, il s’est rendu à l’aéroport. Malheureusement, son filleul ne s’est pas présenté. Son filleul n’y est pas allé parce qu’il n’avait pas d’argent pour payer la taxe de voyage. Si seulement il y croyait, il aurait pu aller à Hong Kong. Le pasteur Manny a décidé d’y aller parce qu’il savait que Dieu voulait qu’il y aille. Après tout ce qu’il venait de vivre et de recevoir, il était certain qu’il devait être à Hong Kong. Mais un autre obstacle lui a été présenté. Il était au comptoir d’enregistrement lorsqu’on lui a dit qu’il ne pouvait pas monter à bord de l’avion parce qu’il était en retard. « Je suis l’enfant de Dieu. Cela ne peut pas m’arrêter! » a déclaré le pasteur Manny. Il n’a pas accepté la défaite et a commencé à adorer devant le comptoir d’enregistrement. Une agitation avait commencé, et les gens le regardaient, mais il s’en fichait et continuait à l’adorer. Quelques minutes plus tard, le directeur de la compagnie aérienne a approché le pasteur Manny et l’a escorté pour être sur son vol sans tracas à l’immigration. Lorsqu’il est entré dans la salle d’attente, au moment où il s’est assis devant la porte d’embarquement, la compagnie aérienne a annoncé que le vol avait été retardé. Quel soulagement qu’il n’ait pas abandonné et a décidé de tenir bon! Il avait encore amplement le temps de monter à bord de son avion et il avait tout ce dont il avait besoin.

Il est finalement arrivé sain et sauf à Hong Kong et a rencontré un homme qui l’a aidé à trouver un logement parce que la personne qui devait le rencontrer ne pouvait pas être contactée. Mais encore une fois, Dieu a envoyé quelqu’un pour sauver le pasteur Manny de cette situation. Quand il était à Hong Kong, il était un invité dans une église hongroise là-bas. Il a partagé son témoignage, a chanté et a fait des louanges à Dieu. À son insu, l’un des membres de l’église filmait tout à ce moment-là. Il a appris plus tard que le monde entier le regardait à travers un podcast en direct. L’offrande de ce jour-là s’est accumulée à environ 1000 $ et elle a été donnée au Pasteur Manny! Sa deuxième vision est venue à passer! Dans sa vision, il a vu les billets de dollars US tomber du ciel si vite et c’était beaucoup!

C’était vraiment incroyable comment Dieu a pourvu au Pasteur Manny. Parce qu’il faisait entièrement confiance à Dieu, son billet était fourni et jusqu’à maintenant, le pasteur Manny n’avait aucune idée de qui avait réservé son billet. Sans parler aux autres de ses problèmes, mais seulement à Dieu, le cœur de ceux qui l’entouraient a été touché pour lui envoyer l’argent dont il avait besoin. Quand on lui a interdit de monter à bord de l’avion, il n’a pas accepté la défaite, mais s’est tourné vers sa plus grande arme qui adorait Dieu. Enfin, il s’accrocha à la vision que Dieu lui donna et cela arriva sûrement.

Faire entièrement confiance à Dieu signifie avoir la foi qu’il sait ce qui est le mieux pour votre vie. Vous l’attendez pour tenir ses promesses, vous aider avec les problèmes, et faire l’impossible quand nécessaire. Faire confiance est un acte d’adoration. Faisons confiance au Seul Vrai Dieu. Il est le Dieu des miracles. Le Dieu pour qui tout est possible. Gloire à notre Dieu! Exaltons son nom pour toujours !


Habacuc 2:3.

Car la vision est encore pour un temps déterminé, mais à la fin, elle parlera, et ne mentira pas; bien qu’elle tarde, attendez-la; parce qu’elle viendra sûrement, elle ne tardera pas.


(Traduit par le Pasteur Yav Tshishind a Mbav)

11 views0 comments
bottom of page