top of page

Elle renonça la voiture et partit en mission, Dieu lui donna une meilleure.

« JE NE DONNERAI À DIEU RIEN QUI NE ME COÛTE RIEN »

La Pasteur Therese Nicole Aguinalde est une missionnaire IT et la présidente de Joshua Rising, le ministère de la mobilisation des jeunes des Équipes Internationales des Philippines. Lorsqu’elle s’est jointe à la famille des IT, elle a participé activement à des conférences et à des activités de mission. Mais il y a eu une conférence à laquelle elle a participé en avril 2018 à Pattaya, en Thaïlande, qui a laissé une grande impression sur son cœur. Elle a eu des rencontres avec Dieu mais son expérience à Pattaya était plutôt inattendue. Pendant la conférence, l’un des pasteurs a eu une représentation de mime et la Pasteur Nicole s’est trouvée frappée par la ligne de la chanson qui dit : « Je ne donnerai pas à Dieu quelque chose qui ne me coûte rien. » Il l’a frappée si fort et a réalisé qu’elle devrait donner son meilleur au Seigneur, pas seulement des morceaux de ce qui restait. Elle a fermement décidé de donner de tout cœur à Dieu tout ce qu’Il lui demande. Plus tôt cette année-là, le pasteur Nicole a eu un dilemme. Elle voulait économiser pour acheter une voiture, mais elle savait aussi dans son cœur que Dieu l’avait appelée pour aller en mission. Les deux nécessitaient d’énormes sommes d’argent donc, elle savait qu’elle devait choisir si c’était la voiture dont elle avait besoin ou l’appel de Dieu. Mais comme elle a reçu la révélation en Thaïlande, elle a décidé de renoncer à économiser pour la voiture dont elle avait besoin, et son cœur était mis sur des missions, même si cela serait trop coûteux. Alors qu’elle se lançait dans des voyages de mission, elle rencontrait davantage le Seigneur, et ce fut un moment très spécial pour elle. Elle est allée au Cambodge et a vu comment Dieu a ému sa vie et les gens qu’elle a rencontrés. Elle et les autres missionnaires ont pu partager Jésus avec des inconnus et ils ont pu les conduire au salut. En plus de cela, les activités du ministère Joshua Rising leur ont permis de se connecter avec les gens qui avaient besoin d’aide avec le ministère. « C’était incroyable comment Dieu fonctionne », a commenté le pasteur Nicole.


Cinq mois plus tard, après avoir décidé de poursuivre Dieu plutôt que d’économiser pour une voiture, Dieu a eu une surprise pour elle. Pasteur Nicole a obtenu une voiture qui est beaucoup mieux que ce qu’elle avait initialement prévu d’acheter. C’était vraiment inattendu parce qu’elle n’avait même pas économisé pour ça, mais Dieu l’a fait arriver. Elle a beaucoup loué le Seigneur et ce n’était qu’une des nombreuses bénédictions et miracles qu’elle avait reçus du Seigneur alors qu’elle continue à Le servir. Alléluia! En effet, Dieu peut dépasser nos attentes et il est un bon, bon Père qui récompense ses enfants obéissants.


Servir Jésus a un coût, mais cela en vaut la peine ! Le Dieu Tout-Puissant, Roi des Rois, et le Grand Je Suis nous aiment avec un amour sans fin et inconditionnel qu’Il a envoyé Son Fils pour être notre sacrifice. Comment pouvons-nous lui dire non quand il nous demande de sacrifier chaque jour, des relations familiales étroites, et un certain confort, et la santé? Jésus a sacrifié sa vie sur la croix pour nous. Nous avons appris qu’IL en vaut la peine et qu’IL honorera et prendra soin de ceux qui sont prêts à se sacrifier et à Le suivre avec audace. Les choses ne seront peut-être pas parfaites et des temps difficiles viendront, mais Il rend toutes les choses bonnes ! Nous avons vu la beauté de Son Église travailler ensemble et avons ressenti le miracle des prières dites dans différentes langues de Son peuple dans le monde entier. C’est le Dieu que nous servons, le Dieu à qui nous ne sacrifierons pas quelque chose qui ne nous a rien coûté. Cela nous a coûté, mais IL en vaut la peine et nous a bénis au-delà de ce que nous avons jamais rêvé. 2 Samuel 24:24 Mais le roi dit à Araunah : «Non, mais je vous l’achèterai certainement pour un prix. Je n’offrirai pas au Seigneur, mon Dieu, des holocaustes qui ne m’ont rien coûté. » Ainsi, David a acheté l’aire de battage et les boeufs pour cinquante shekels d’argent.




(Traduit par: Pasteur Yav Tshishind a Mbav)

8 views0 comments

Comments


bottom of page