top of page

De Celui qui ne pouvait pas payer un billet de bateau au VIP reconnus par le gouvernement Indonésien

LES MIRACLES CONTINUENT D’ARRIVER! (Deuxième partie de « NOUS NE NOUS ASSEYONS JAMAIS SUR L’APPEL DE DIEU DANS NOS VIES! »)



Après le voyage de deux mois de sœur Ning, Pat et Millet en Indonésie, ils sont retournés aux Philippines pour planifier comment ils peuvent obtenir un visa à long terme en Indonésie. Pendant leur vol de retour aux Philippines, ils ont rencontré trois nouveaux amis indonésiens et les ont tournés à Manille pendant leur séjour. Ils sont devenus de bons amis et ont échangé leurs coordonnées avant de quitter le pays.

Un jour, alors que sœur Ning marchait, elle a rencontré une connaissance qu’elle avait rencontrée en Indonésie, et il a suggéré une plateforme pour que sœur Ning et son équipe puissent rester plus longtemps en Indonésie. Ils pouvaient étudier dans un centre linguistique pendant deux ans. C’était en effet une prière exaucée parce qu’ils priaient et cherchaient un moyen de rester plus longtemps en Indonésie à leur retour. Ils ont recueilli l’argent dont ils avaient besoin pour leur billet d’avion et sont retournés en Indonésie avec toutes les exigences dont ils avaient besoin pour le centre linguistique.


Il s’est avéré que les trois amis qu’ils ont rencontrés dans l’avion vivent dans la même ville où se trouve le centre linguistique ! Quelle chance qu’ils connaissent déjà des gens dans cette ville. Un jour après leur cours, des voitures de luxe se sont arrêtées devant l’école et le directeur de l’école se demandait : « Comment connaissiez-vous ces millionnaires? Vous venez d’arriver ici. » Ils n’avaient aucune idée que les trois amis qu’ils ont rencontrés dans l’avion sont millionnaires et l’un d’eux est chrétien. Ils étaient sous le choc de l’avoir découvert!


Dieu avait préparé les Femmes de la Paix à subvenir à leurs besoins avant même qu’elles mettent le pied dans cette ville. Chaque jour, une fois leur cours terminé, ils seraient ramassés par leurs nouveaux amis et traités à des restaurants coûteux. Ils n’avaient pas à se soucier de leur nourriture.


Cependant, il a été deux mois depuis leur arrivée, mais ils n’ont pas fait de paiements au centre de langue, et ils n’avaient pas d’argent pour payer leur loyer.. Une autre âme courageuse s’est ajoutée à leur équipe. Sœur Agnès, qui est aussi une missionnaire de l'IT, est venue en Indonésie et a étudié avec eux. Alors qu’ils priaient Dieu de leur fournir une place, Il a immédiatement répondu à leurs besoins. Le soir, ils ont assisté à un service religieux et le pasteur les a présentés comme missionnaires des Philippines. Pendant le temps de prière, une femme de l’église leur a demandé quelles étaient leurs demandes de prière et elle a eu un regard surpris quand elle les a entendu dire « nous prions pour une maison où nous pouvons habiter ». Elle a dit avec enthousiasme : «J’ai une vieille maison où des missionnaires avaient séjourné auparavant, mais elle est vide depuis quatre ans. Je vous la donne. Il était grand avec trois pièces, un garage pouvant accueillir plusieurs voitures et un terrain vacant où ils pouvaient planter des légumes. C’était plus que ce qu’ils demandaient à Dieu. Après avoir nettoyé la maison, ils ont vu la beauté de la maison et ils ont soigné le jardin. C’était un endroit très agréable à vivre. La meilleure partie est qu’il a été donné à eux gratuitement! C’était une réponse étonnante à leurs prières, au-delà de ce qu’ils pouvaient penser ou imaginer.


Il leur reste cependant un problème; ils ont besoin de 3 000 $ pour payer leurs frais de scolarité. Ils ont ressenti la pression de ne pas pouvoir payer leurs frais de scolarité au centre linguistique. Presque tous les soirs, alors qu’ils priaient, ils criaient à Dieu « nous croyons que vous nous avez envoyés ici avec l’assurance que vous prendrez soin de nous ». Ils croient dans leurs cœurs que Dieu fera un autre miracle, donc ils n’ont pas perdu espoir.


Il y a eu une conférence internationale des équipes à Budapest et sœur Millet était leur représentante. Soeur Millet a pu y aller parce que quelqu’un a parrainé son billet d’avion. Quand le directeur de l’école a appris que soeur Millet pouvait aller en Europe, il a insisté pour qu’ils paient tout de suite puisqu’ils ont l’argent pour aller dans d’autres pays. Ils ont ressenti la pression et ont informé sœur Millet de la situation en Indonésie. Au cours de la conférence, on leur a demandé de s’associer à quelqu’un en prière. Sœur Millet était associée à un missionnaire américain. Elle s’est mise à pleurer et sa compagne de prière lui a demandé : « Qu’est-ce qui ne va pas? » Sœur Millet lui a raconté son histoire. Ce qu’elle ne savait pas, c’est qu’avant le début de la conférence, le missionnaire américain avait aussi une prière. « Seigneur, tu m’as tant béni, conduis-moi vers quelqu’un qui a besoin d’aide ». Étonnamment, le Seigneur les a conduits les uns vers les autres ! Sans poser de questions, elle a envoyé 4000 $ au compte bancaire de sœur Millet pour qu’ils puissent payer leurs frais de scolarité! C’était plus que ce dont ils avaient besoin, mais Dieu est le Dieu de l’abondance, et Il n’est jamais en retard dans le respect de Ses promesses! Il était hors de ce monde de recevoir ce montant d’un étranger . Mais avant même de dire nos prières, Dieu connait nos cœurs et nos besoins. Il connaît la douleur, la frustration et les inquiétudes que nous avons. Et Il répond avec des soins affectueux et des provisions abondantes. Millet est même retourné en Indonésie avec des bagages pleins de cadeaux pour toute l’équipe.


À cause de l’obéissance de Sœur Ning, Pat, Agnès et Millet, ils ont reçu plus de bénédictions de Dieu. C’était des bénédictions sur des bénédictions. À un moment donné, quelqu’un leur a donné une voiture, a payé pour son immatriculation et s’est porté garant de son entretien. En outre, ils ont obtenu plus de soutiens et ils sont devenus une partie du projet d’une ONG qui est le « camp de réfugiés » dans l’une des tribus communautaires en Indonésie. Ils avaient beaucoup de projets pour aider les gens là-bas, beaucoup de partisans et des milliers de dollars pour les projets communautaires auxquels ils participaient. Ils ont également trouvé la faveur dans la communauté et ont été grandement respectés. Ils ont également obtenu un visa diplomatique en raison du travail qu’ils ont fait pour aider les communautés et les gens. Les entreprises ont prospéré et surtout la vie des gens est devenue meilleure, et ils ont pu partager la Parole de Dieu avec eux discrètement.


Leur amour désintéressé et leur compassion pour les gens étaient leur plus grand témoignage et les gens ont vu qu’ils étaient attirés par sœur Ning, Pat, Agnes et Millet. Il y a eu un renouveau dans la vie des réfugiés et le gouvernement a reconnu leur amour pour le peuple. Chaque fois qu’ils arrivaient à l’aéroport, ils étaient traités comme des dignitaires et salués par les agents de l’aéroport. Qui aurait cru que le voyage le plus inconfortable et le plus dangereux qu’ils avaient à bord d’un navire serait remplacé par un accueil prestigieux chaque fois qu’ils entrent au pays? Seul Dieu peut transformer les choses désagréables dans la vie en expériences les plus gratifiantes que vous aurez jamais.

Quand vous donnez tout à Dieu, vous seriez surpris de ce qu’Il peut faire. Les talents cachés que vous avez eu seront utilisés pour Sa gloire et les gens verront à quel point notre Dieu est incroyable ! Exaltons le Dieu qui fait des choses merveilleuses dans la vie de ses enfants obéissants ! Notre Dieu est un Dieu Puissant ~ Sa puissance et sa grandeur sont bien au-delà de notre compréhension. Lui seul est digne d’être loué et adoré, et nous pouvons toujours Lui faire confiance ! Notre Dieu est Puissant !


Job 26:14.

Ce n’est que le début de tout ce qu’il fait, simplement un murmure de sa puissance. Qui, alors, peut comprendre le tonnerre de sa puissance?



(Traduit par : Pasteur Yav Tshishind a Mbav)

16 views0 comments

Comments


bottom of page